Choisissez votre langue / Select your language

Je suis demandeur d'emploi

NEWS

Si vous envisagez un stage de fin d'étude en Europe, il est temps de s'en préoccuper !!! Contactez-nous !

Nous contacter


Si vous devez passer un test TOEIC ou BULLATS, nous proposons des préparations en immersion en Angleterre à prix attractifs !!!

Nous contacter


Partenariat stratégique Erasmus+ MATCHSI

  

Le projet MATCHSI a été officiellement lance à Braga le 3 novembre 2016 lors de la 1ere Réunion Transfrontalière. MATCHSI correspond à matcher les besoins et les attentes des stagiaires et des entreprises qui accueillent pour une stage transfrontalier réussi.
L’idée pour le projet MATCHSI est ressorti des recherches et de l’observation que la qualité de l’information collectée des stagiaires, des centres de formation et des entreprises (surtout les petits et moyens entreprises) avant un stage transfrontalier n’est pas suffisante ou aussi pertinente que ça pourrait l’être.
Il y a donc un écart entre les attentes et les objectifs des différents acteurs. Cet écart réduit les multiples bénéfices de ce type d’expérience professionnelle et peut a entraîner une déception et même une désillusion parmi les personnes concernées. A présent, les stagiaires ne réalisent pas toujours leur stage dans une entreprise qui correspond à leurs besoins et à leurs attentes et les entreprises d’accueil ne reçoivent pas toujours des stagiaires qui peuvent contribuer réellement à l’entreprise. MATCHI cherche à réduire au maximum cet écart.
Le projet MATCHSI rassemble 8 partenaires de 7 pays et a pour objectif de réduire cet écart par le biais d’une trousse à outils, facile à utiliser et adaptable matcher les besoins et les attentes des stagiaires et des entreprises qui accueillent. Cette trousse à outils va faciliter l'identification, la collecte et la transmission de toutes les informations pertinentes. Ce toolkit innovant sera complémentaire aux outils et aux méthodes existants développés par l’Union Européenne, tels qu’Europass CV et ECVET pour la reconnaissance des acquis de l’apprentissage.
La trousse à outils sera testée sur un groupe ‘test’ de 80 stagiaires qui vont réaliser 80 stages transfrontaliers d’une durée de 3 à 26 semaines. En plus, les partenaires du projet vont l’utiliser avec l’ensemble des stages qu’ils organisent pendant la durée du projet. Un grand nombre de ces stages impliqueront des jeunes qui ne participent généralement pas à la mobilité transnationale, y compris ceux issus de milieux socio-économiques défavorisés. MATCHSI comptera jusqu'à 1000 stages transfrontaliers, impliquant jusqu'à 50 établissements éducatifs et centres de formation, jusqu'à 350 entreprises d'accueil et jusqu'à 30 autres acteurs intéressés, tels que les administrations territoriales et les chambres de commerce.
Les partenaires entreprendront également une recherche approfondie dans chaque pays partenaire et produiront un compendium multilingue de bonnes pratiques pour les stages transfrontaliers. Le rapprochement de ces ressources de sept pays européens en un seul compendium devrait faciliter l'accès à l'information et encourager l'amélioration de la qualité du travail collaboratif entre les établissements éducatifs et les centres de formation, les prestataires de service de mobilité, les entreprises et les autres acteurs et pourrait même encourager le développement de nouvelles approches et solutions coopératives.
European Placement Network est le chef de file du projet MATCHSI et va coordonner le travail collaboratif par le biais de réunions transfrontières et de travail en sous-groupes. Toutes les ressources et matériels produits pendant le projet seront à télécharger librement du site web MATCHSI et disponibles dans les 7 langues du projet.
MATCHSI vise à avoir un Impact positif sur la qualité des stages transfrontaliers, sur la plus-value sur CV et ainsi sur l’employabilité des stagiaires. Nous espérons avoir un impact positif sur le niveau des compétences et contribuer à promouvoir le développement économique au sein de l'Union européenne.
MATCHSI espère encourager une implication plus active des entreprises dans le procès des stages transfrontaliers afin de faciliter le développement de partenariats plus durables entre le secteur de l’éducation/formation et les entreprises.
Le scientifique Laurence Bragg a dit en 1958 ‘La chose la plus importante n’est pas forcement de découvrir de nouveaux faits, mais de développer de nouvelles façons de les exploiter. Voilà la démarche que nous allons suivre dans le projet MATCHSI.
MATCHSI Communiqué de Presse 1: Novembre 2016

 

 https://www.youtube.com/watch?v=y4GHtVEvlmU

 

 NEWSLETTER 1-FR

 

NEWSLETTER 2-FR

 

 FLYER-FR